photo Serge Lapisse
Serge Lapisse

Parole d'acteur

Serge Lapisse

Poète

Un poète qui a le goût des idées, regarde le monde, ses transformations et inlassablement écrit.

Publié le

Pessac inspire les esprits… Serge Lapisse est un poète qui a aussi le goût des idées. Il regarde le monde, ses transformations, et inlassablement il écrit. Poésie, essais, romans, et même documentaire.

L’art pour les idées

Ancien chef de centre à la Direction départementale du Travail, aujourd’hui retraité, Docteur en droit, il a écrit un ouvrage référent sur la médecine au travail. À 74 ans, cet autodidacte en sociologie et en philosophie aime réfléchir aux métamorphoses du monde. Et, quand il est poète, Serge Lapisse revendique "d’écrire une poésie à messages". Elle l’occupe selon deux directions : une poésie classique, nécessitant une parfaite connaissance des règles de versification, et une poésie dite libre parce que justement oublieuse des règles… Il aime les deux. La classique permet un rythme idéal pour une adaptation en chanson. L’autre, plus simple en apparence, est accessible à tous. "De cette façon, chacun peut se faire poète. L’art est un bon moyen pour faire passer ses idées" résume le poète convaincu. "À l’école, l’art est à développer dans toutes ses dimensions" ajoute-t-il.

Ode à la ville

S’il n’est domicilié ici que depuis deux ans, c’est pourtant un retour à l’enfance… Il a déjà vécu à Pessac quand il avait six ans. Il a voulu honorer la ville et sa riche histoire. "J’ai lu tout ce qui existait sur la ville aux éditions Les dossiers d’Aquitaine. Je fréquente aussi les Passeurs de mémoire et l’Historial Raphaël Saint-Orens". De toutes ses lectures, il en a conçu un poème, Pessac, qu’il mettra sûrement en musique. Pour l’écrire, il s’est inspiré aussi de la nature omniprésente, les parcs et jardins, surtout Fontaudin, et les ruisseaux, Ars, Serpent, Peugue et Lartigon.

L’écologie

Il a des journées très remplies. Il écrit un nouveau livre. Il en a déjà une quinzaine à son actif. Ce prochain essai, Croire à demain, qu’il aimerait publier très prochainement, aborde une fois encore les mutations de nos sociétés. C’est un travail de recherche sur tout ce qu’il observe et qui se développera dans le futur : l’ère de la créativité, l’intégration et le droit à la reconnaissance pour tous, la communication, la relation hommes femmes plus amicale, les évolutions du monde social… Il a même réalisé, en compagnie d’autres passionnés, un documentaire : La valse d’un printemps. Il a vécu longtemps dans le Gers, à Eauze. C’est ce territoire qu’il parcourt à la rencontre de plus d’une quarantaine de personnes et de leurs actions écologiques. "C’était une façon de faire connaître toutes sortes d’initiatives, celles dont je parlais dans mes ouvrages, et d’aller plus loin". Le film commence par cette invitation : "Allons dans le sens de l’écologie et dans le sens de la logique de la vie…".

Pour conclure, il ajoute poliment : "J’aimerais beaucoup donner mon aide et des conseils sur l’écriture de poésie ou d’essais, à un étudiant ou autre, en échange de petits coups de main administratifs et informatiques. Si vous pouvez faire passer le message…".

 

 

Découvrez le poème sur Pessac de Serge Lapisse paru en page 20 du journal municipal Pessac en direct de mars 2019.

Contact

Télécharger